Marc Lenot

 
Après des études à l’École Polytechnique et au Massachusetts Institute of Technology, Marc Lenot a travaillé comme économiste et comme consultant en stratégie et en recrutement, avant de se réinventer en critique d’art à partir de 2005. Il est depuis dix ans l’auteur du blog de référence sur l’art contemporain Lunettes Rouges publié par Le Monde(http://lunettesrouges.blog.lemonde.fr/). Il a par ailleurs obtenu en 2009 un Master à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales avec un mémoire sur le photographe tchèque Miroslav Tichý, et il termine actuellement la rédaction d’une thèse sur la photographie expérimentale contemporaine sous la direction de Michel Poivert àl’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il a été le premier membre « non-papier » de l’AICA en France, et c’est avec sa présentation orale du travail d’Estefanía Peñafiel Loaiza (sur qui il a commencé à écrire en juin 2007) qu’il a remporté le Prix AICA France, décerné par un jury international de l’Association Internationale des Critiques d’Art en mars 2014 lors d’une compétition avec neuf autres critiques d’art français.
Il vit entre Lisbonne et Paris.

 


Conférence à la Librairie Mollat / Mercredi 14 octobre 18h

 
Salon Albert Mollat, ouverture des portes à 17h30

 
Lauréat prix AICA France 2014
Présentation d’un ouvrage monographique sur l’artiste franco-équatorienne Estefanía Peñafiel Loaiza et réflexions sur la critique d’art

 
Quand une femme du Sud quitte son pays natal et développe sa carrière artistique à Paris, en gardant toujours présent à l’esprit sa dualité transculturelle et en ne cessant d’interroger dans son travail les questions de frontière et de passage, les problématiques de domination et de résistance.Quand un homme du Nord, ayant bourlingué à travers le monde, se met à bourlinguer dans sa vie et se réinvente à 55 ans comme e-critique, en explorant le format du blog et en tentant de partager ses découvertes et ses coups de cœur (ou de gueule) avec ses lecteurs.Quand une association de critiques d’art abolit quelques frontières, s’ouvre à de nouveaux supports d’écriture, et importe du Japon un mode de présentation critique original, contraignant et audacieux (non sans quelques réticences rétrogrades).Quand de cette conjonction improbable naissent un livre, et une exposition…
 

Librairie Mollat, 15 rue Vital Carles, Bordeaux

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *