David G.Torres

 
David G.Torres est critique d’art et commissaire d’exposition, il écrit pour El Cultural d’El Mundo, Bonart et a collaboré avec Art Press. Commissaire du pavillon Catalan à la Biennale de Venise 2011, de l’exposition “This is not an art show, even” au centre d’art contemporain Fabra i Coats de Barcelone, il développe depuis plusieurs années une série de projets sur la récupération de la radicalité dans l’art comme à travers l’exposition “PUNK. Sus rastros en el arte contemporaneo » visible actuellement au CA2M de Madrid et prochainement au Vitoria Artium.
Il est l’auteur de l’essai ” No más mentiras. Sobre algunos relatos de verdad en arte(y en literatura, cine y teatro” et publiera bientôt une nouvelle de non-fiction “Cielo”.
Il est aussi directeur du master en art actuel de l’institut IL3 de Barcelone et fondateur de la plateforme de critique d’art a desk.

http://www.a-desk.org/highlights/spip.php?lang=en

 
 

Conférence à la Galerie XENON / Samedi 17 octobre 11h
 
 
« Quand la périphérie devient centrale. La question de la place du critique d’art et du commissaire d’exposition. »

 
Il semble entendu que la critique et le commissariat d’exposition occupent une place mineure dans la production culturelle. Et si ces activités périphériques jouaient en fait un rôle central? Finalement qu’y a-t-il de plus contemporain que la citation, le plagiat et le vol? Qu’y a-t-il de plus constitutif dans l’art contemporain que le collage et le ready-made : rassembler des choses hétéroclites et « parler avec la bouche des autres » ?

 

Galerie XENON16ter rue Ferrère, Bordeaux

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *